pieds shiatsu

Comprendre son Stress et mieux le gérer ? C’est possible !

Comprendre son Stress et mieux le gérer ? C’est possible !

 

Le stress est considéré comme le mal du siècle… On en parle, on en souffre, mais de quoi s’agit-il exactement ?

 

En vieux français, estrece ou « étroitesse, oppression », mot latin stringere « serrer », « presser »… Il existe plusieurs types de stress : manque de reconnaissance au travail, mauvaise ambiance au bureau, épuisement physique, psychologique, émotionnel…

Nous allons essayer de comprendre ce qu’est le stress et comment il agit sur notre organisme.

C’est en 1946 à l’Institut de Médecine et de Chirurgie expérimentales de l’Université de Montréal que Hans SELYE distingua deux types de réponses face au stress : une réponse d’adaptation et une réponse physiologique.

Le stress est une réponse de l’organisme pour s’adapter aux menaces et contraintes de l’environnement. Si la menace est ponctuelle, le corps s’adapte aussitôt. Mais si elle est permanente, le corps s’épuise et ne parvient plus à s’adapter.

En Médecine Traditionnelle Chinoise c’est le méridien Triple Réchauffeur qui permet en quelque sorte d’adapter l’organisme face aux « agressions » extérieures : changement de climat, bruit ambiant, collègues stressants, manque de luminosité, décalage horaire etc… C’est ce qui par exemple me permet de détecter la « suradaptation » d’un patient à son environnement extérieur lors d’une séance de Shiatsu dès que je prends les pouls chinois en début de séance.

 

 

 Comment l’organisme régule le stress : le Shiatsu comme outil puissant

 

Dans l’organisme, c’est entre autres le fait de pouvoir garder un équilibre du milieu physiologique qui permettra de résister (ou non) au stress extérieur. Équilibre entre le milieu intracellulaire et extracellulaire, mais également équilibre entre le milieu intérieur (notre organisme) et le milieu extérieur (notre environnement).

Le Shiatsu vise à rétablir l’équilibre normal de l’organisme et est ainsi un outil puissant pour lutter contre les effets du stress. Il permet au système parasympathique de se rétablir plus rapidement.

Dans le cas d’une « agression » extérieure (bruit, ambiance de travail désagréable…) et donc de l’apparition d’un stress, c’est le système sympathique qui se mobilise pour gérer l’urgence et permettre au corps de fuir face au danger, ou de s’adapter rapidement à ce changement. Les artères se dilatent pour accélérer l’irrigation des organes, les échanges gazeux au niveau des bronches s’intensifient par exemple pour assurer rapidement une hyperventilation des voix respiratoires, un meilleur apport en oxygène et une meilleure élimination du gaz carbonique.

C’est seulement quand l’organisme sera capable de retrouver son calme qu’il pourra récupérer de ce stress. C’est le système parasympathique qui ramène ce calme, en réduisant le rythme cardiaque.

Un organisme trop souvent sollicité par des éléments stressants a du mal à rétablir la fonction parasympathique.

Au cabinet, j’utilise la chaleur de la moxibustion ou le Shiatsu pour permettre au corps de se relâcher et de retrouver un rythme régulier et apaisé des fonctions vitales. Parfois il arrive qu’un patient sente qu’il frissonne en fin de séance. C’est une des manifestations du relâchement lié au rétablissement de la fonction parasympathique.

Si l’organisme reste bloqué en mode « survie » face au stress, cela peut entraîner différents troubles : moins de vitalité, irritabilité, peur…. Si à ces symptômes s’ajoutent le froid de l’hiver, le manque de luminosité des courtes journées hivernales, ou tout changement de travail, de rythme, le corps n’arrive pas à fournir les efforts nécessaires pour ces adaptations supplémentaires. On subit alors un stress qui devient permanent, chronique, et qui commence à se répercuter sur différentes fonctions vitales.

J’ai parlé jusqu’ici des facteurs externes qui viennent perturber l’équilibre nécessaire au système physiologique. Mais en Médecine Traditionnelle Chinoise, nous considérons que les perturbations internes sont tout aussi déstabilisantes pour l’équilibre vital : il s’agit de toutes les pensées et émotions qui peuvent nous « attaquer » de l’intérieur.

Une pensée négative peut générer une émotion douloureuse qui enclanchera le système nerveux sympathique : celui-ci mobilisera l’énergie, les défenses immunitaires pour lutter contre ce stress. Et les conséquences seront les mêmes que lors d’un stress généré par un bruit ou des changements extérieurs. C’est pourquoi lors d’un Shiatsu nous nous intéressons de façon égale à l’environnement extérieur qu’aux émotions.

Comment rétablir l’équilibre

Pour permettre à votre organisme de rester équilibré, vous pouvez jouer un rôle non négligeable sur l’équilibre interne à travers l’alimentation que vous consommez.

Cela ne changera pas le chef ou les collègues stressant autour de vous, mais cela permettra à votre corps de moins subir le stress extérieur, ou du moins de mieux le vivre, sans en ressentir de ravages à l’intérieur.

Manger moins, ne pas se resservir, dîner léger libère le corps d’efforts longs à fournir pour digérer.

Remplacer petit à petit les produits raffinés par des produits frais, locaux et complets : le pain blanc, le riz blanc, le sucre blanc ont perdu l’essentiel de leurs minéraux, oligo-éléments, vitamines. Pourquoi ne pas aider votre organisme à avoir davantage d’énergie en mangeant des aliments de meilleure qualité énergétique ?

Réduire les quantités de sucre que vous absorbez : sucre blanc (encore lui !), sodas, plats préparés, desserts industriels contiennent beaucoup trop de sucres rapides qui épuisent nos organes, gênent le fonctionnement de la Rate (au sens chinois du terme), puisent dans nos réserves minérales, favorisent la dépression… Vous voulez vous sentir en meilleure forme ? Optez pour le miel, le sirop d’agave, mangez des fruits secs qui sauront rassasier vos envies de sucre grâce à leur richesse en fructose sans perturber inutilement votre glycémie.

Réfléchissez avant de consommer trop de café, thé, alcool ou autres sodas excitants : ces excitants ont un effet trop brutal sur l’organisme, qui réagit alors face à ce stress par une dépression énergétique : vous vous sentez vidé, vous reprenez un café. Et tout recommence. Boire un thé « Mu », du maté permet de donner un coup de fouet à votre organisme sans le malmener.

En conclusion, vous voyez que le stress n’est pas inéluctable : en considérant ce que vous mangez comme première source d’énergie ou de fatigue pour votre corps, en respectant un sommeil suffisant, en recevant des séances de Shiatsu pour rééquilibrer profondément votre organisme dès les premiers symptômes ou de façon préventive et régulière, en bougeant pour libérer les tensions de votre corps (marche, yoga, étirements souples) vous pouvez être acteurs de votre bien-être !

Cet article vous a plu ? Suivez-nous sur Facebook  pour recevoir davantage de conseils 

Nelly LAPIERRE – mars 2018