pieds shiatsu

Lutter contre le froid par une alimentation adaptée

Lutter contre le froid par une alimentation adaptée

Lutter contre le froid par une alimentation adaptée

 

L’alimentation en accord avec les 5 Éléments met en avant la dimension énergétique de la nourriture. Nous ne parlons pas ici de calcul de calories ni de l’équilibre recherché par les nutritionnistes occidentaux entre protéines lipides et glucides.

La dimension énergétique des aliments apporte l’énergie nécessaire à votre organisme pour lutter contre les agressions extérieures (stress, froid), mais agit également sur votre mental.

Si la vitamine C contenue dans les fruits exotiques que nous mangeons était suffisante, nous n’aurions plus de rhume, n’est-ce-pas ? Alors qu’est-ce qui ne va pas ?

Un déséquilibre entraîne la maladie !

Dans notre conception de la diététique énergétique, il s’agit d’équilibrer le Yin et le Yang. Manger des aliments de qualité Yin en été, saison Yang, est une façon d’équilibrer ses apports en harmonie avec les influences extérieures.

Mais manger Yin (crudités, fruits exotiques) en plein hiver (saison Yin) déséquilibre le corps vers un excès de Yin. Apparaissent alors divers symptômes : gonflement des jambes, frilosité, écoulement nasal, fragilité du système immunitaire. Et propension à tomber malade !

Pourquoi ?

Parce que les conditions dans lesquelles les fruits et légumes ont poussé sont importantes ! Dans les pays chauds (yangs), les fruits apportent la fraîcheur nécessaire aux consommateurs pour s’adapter à la chaleur du climat. Mais si un Européen mange un fruit si rafraichissant (ananas, mangue) alors que son corps doit déjà lutter contre le froid de l’hiver, il refroidit considérablement son organisme !!

Alors comment s’y retrouver ? Et que manger en quelle saison ?

La diététique énergétique classe les aliments en fonction de leur qualité énergétique, c’est-à-dire en fonction de la chaleur ou de la fraîcheur que ces aliments apportent à l’organisme.

  • Exemples d’aliments apportant de la chaleur à l’organisme: mouton, grillades, poivre, curry, fromage Roquefort…
  • Exemples d’aliments apportant du froid à l’organisme: tomate, concombre, ananas, kiwi, pastèque, melon, citron, moules, crabe, yaourts…

Entre ces deux extrêmes, nous trouvons des aliments qui

  • Apportent une qualité tiède à l’organisme : faisan, pintade, poule, jambon cru ou cuit, basilic, fenouil, patate douce, cacao, curcuma, romarin, thym, parmesan, munster…
  • Apportent une qualité fraîche à l’organisme : canard, huîtres, calamar, pois chiche, banane, poire, aubergine, brocolis, chou-fleur, poivron, épinard, courgette, radis…

Savoir adapter ce que l’on mange et la façon dont on le fait cuire en fonction des températures extérieures est un bon début pour maintenir son organisme en état de santé !

Le Nouvel An chinois annonce le début du printemps. L’élément qui correspond au printemps est le Bois, les organes sont le Foie et la Vésicule biliaire, le goût associé est l’acidité.

Comment fonctionne le diététicien en alimentation énergétique selon la médecine chinoise ?

Une inflammation des tissus conjonctifs, une raideur des tendons, un accès de colère ou une phase d’irritabilité indiquent que le Foie est en excès de Yang. Le patient a peut-être consommé trop d’aliments à qualité énergétique « chaude » (alcool, ail, poivre, curry, grillades).

On préconisera des cuissons plus douces (vapeur), des saveurs qui stimulent le foie (acidité), des aliments qui apportent un peu de fraîcheur.

Bien entendu la régulation par l’alimentation ne suffit pas toujours. Il est bon de voir un praticien Shiatsu qui saura réguler la circulation de l’énergie dans tout votre corps. Mais ces quelques exemples vous auront peut-être donné les bases d’une alimentation énergétique équilibrée !

Cet article vous a plu ? Suivez-nous (lien FB) pour recevoir davantage de conseils  

Nelly LAPIERRE – mars 2017 –

One Response to "Lutter contre le froid par une alimentation adaptée"